Les différents prêts pour acheter un logement

Maison blanche à vendre

Des années que vous songez à acheter et voilà soudain que l’offre de vos rêves se présente à vous : nul doute, il faut foncer ! Quand on souhaite devenir propriétaire, on commence généralement à mettre un peu de côté, afin de se constituer un apport personnel… Mais à moins d’avoir gagné au loto, on est obligé, pour acheter, de contracter un prêt auprès d’une banque !

Nous vous en disons plus sur ces fameux prêts et leurs conditions.

Les trois principaux types de prêt

SI vous avez décidé que cet appartement à vendre à Toulon est fait pour vous, alors il ne vous faut pas perdre de temps et monter rapidement un dossier à présenter à plusieurs banques. Vous pourrez alors comparer les différentes offres qui vous seront faites. Toutefois, il vous faudra également choisir le type de prêt qui vous intéresse le plus ! Les trois principaux sont les suivants :

Le prêt amortissable

Le prêt classique par excellence, celui que vous connaissez certainement déjà grâce à des membres de votre famille ou à vos amis. Il vous faudra verser chaque mois une somme qui couvrira à la fois une partie de votre emprunt, mais qui remboursera également une portion des intérêts. Ainsi, lorsque vient la dernière échéance au bout de quelques années, votre prêt est entièrement remboursé !

Le prêt In Fine

On parle parfois de prêt « non amortissable ». En effet, les mensualités servent uniquement à rembourser les intérêts, le capital est de son côté remboursé en une seule fois, lors de la dernière échéance !

Le prêt relais

Une grande partie des acheteurs présents sur le marché immobilier sont des primo-accédants, mais il existe aussi de nombreuses personnes qui, une fois le prêt de leur premier achat immobilier remboursé, souhaitent changer de logement. Dès lors, lorsque l’on possède déjà un bien immobilier à soi, on peut dégager un capital suffisant, lors de sa vente, pour acheter immédiatement un nouveau logement.

Toutefois cela implique que l’on puisse vendre son propre bien suffisamment tôt, afin de récupérer son capital à temps. Si cela n’est pas le cas, que l’on se retrouve bloqué par le temps, on peut alors contracter un prêt relais. Celui-ci permet d’acheter un bien même si l’on n’a pas encore reçu l’argent de la vente de son logement, d’où son nom de « relais ».

Figurine maison posée à côté d'une tirelire en forme de cochon

Quel taux pour mon prêt immobilier ?

Pour investir dans cet appartement à vendre à Hyères, vous aurez le choix entre divers fonctionnements de taux bancaires. Bien entendu, vous avez tout intérêt à sélectionner le meilleur taux, celui qui vous permettra de payer le moins d’intérêts possible !

Vous pouvez ainsi opter pour :

Un taux fixe

Le taux de votre emprunt ne varie jamais, vous pouvez donc planifier très précisément les versements de vos mensualités.

Un taux révisable (dit taux variable)

Cette fois-ci votre taux variera en fonction des évolutions du marché financier. Un indice de référence est sélectionné, ainsi que des plafonds d’augmentation : ces derniers visent à protéger les emprunteurs des augmentations trop importantes.

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix et à investir !

Source images : Unsplash